Une expertise territoriale destinée aux élus

Plan de relance : programme national “ponts” spécifique aux communes rurales

73 % des élus du bloc communal ne disposent d’aucune base de données de recensement de leurs ouvrages d’art, cette méconnaissance les expose à des risques de sécurité publique croissants.

Le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) lance un appel à candidatures pour aider les communes qui en ont le plus besoin dans le recensement et l’évaluation de leurs ponts et murs de soutènement des voiries (dispositif de 40 millions d’euros financé par le plan de relance). A travers ce dispositif, l’État initiera un “carnet de santé” des ouvrages permettant aux collectivités de retrouver toute leur place dans leur responsabilité de gestionnaire de ces ouvrages et d’inscrire dans la durée l’effort initié par le plan de relance.

Ainsi 556 communes marnaises éligibles (en fonction du décret n° 2002-1209 du 27 septembre 2002) vont prochainement recevoir un mail pour répondre à une enquête (réponse avant fin mars 2021, délai prolongé jusqu’au 30 avril 2021).

Surveillez votre messagerie, l’expéditeur : ne-pas-repondre.enquete-OA@cerema.fr

Dès mai 2021 : pour les communes volontaires, le Cerema organise la réalisation des visites de recensement en s’appuyant sur les bureaux d’études privés.

Dès l’automne 2021 : une évaluation plus précise sera proposée aux communes en présence d’ouvrages identifiés comme sensibles (état dégradé, structure non visible, type d’ouvrage reconnus à risques, ouvrages de grandes dimensions).

Pour en savoir plus

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
X