Gare aux feux pédagogiques !

Les feux pédagogiques, munis d’un radar qui scrute les vitesses des conducteurs qui arrivent à proximité, sont de plus en plus nombreux. Mais qu’ils s’agissent de « feux sanction » (qui passent au rouge lorsqu’un usager ne respecte pas la vitesse) ou de « feux récompense » (qui passe au vert lorsqu’un usager approche du carrefour en respectant la limitation de vitesse), ces dispositifs ne sont pas conformes à la réglementation.

« Toutefois certaines collectivités les ont tout de même testés et les avantages et inconvénients de ces dispositifs sont connus […] S’ils permettent dans certains cas d’augmenter le taux de respect de la vitesse limite autorisée, ils peuvent aussi induire une hausse des infractions de franchissement de feu rouge et provoquer des comportements inappropriés car ils encouragent les usagers à accélérer lorsque le vert vient d’apparaître.

Il est surtout important de comprendre qu’ils perdent leur intérêt lorsque que le trafic atteint un certain niveau. À partir d’environ 200 véhicules/heure, les systèmes ne peuvent plus filtrer la vitesse, l’état du feu (vert ou rouge) ne dépend plus de la vitesse d’approche du véhicule mais de la présence ou non de véhicules sur la chaussée, quel que soit leur sens de circulation sur la chaussée« .

Réponse ministérielle
JO Sénat du 19/09/2019
Question n° 11225

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
X