Circulation réglementée des trottinettes, gyropodes et autres

Les engins de déplacement personnel motorisés font leur entrée au code de la route (décret n° 2019-1082 du 23 octobre 2019). Il s’agit d’un véhicule à moteur électrique, sans place assise (les gyropodes peuvent être équipés d’une selle). Si certaines caractéristiques techniques seront applicables à compter du 1er juillet 2020 (dimensions, dispositif de freinage, avertisseur sonore…), les règles de circulation sont entrées en vigueur le 26 octobre 2019 :

  • vitesse limitée à 25 km/h,
  • un seul conducteur âgé d’au moins 12 ans,
  • interdiction de pousser ou tracter une charge ou un véhicule ou de se faire remorquer par un véhicule,
  • circulation sur les bandes ou pistes cyclables (dans le sens de la circulation, si présentes des deux côtés) et, en cas d’absence, sur les routes limitées à 50 km/ h (mais jamais deux de front), sur les aires piétonnes, sur les accotements équipés d’un revêtement routier,
  • la nuit, le port d’un gilet de haute visibilité ou d’un équipement réfléchissant est obligatoire,
  • hors agglomération, la circulation est interdite, sauf sur les voies vertes et les pistes cyclables.

 

Le maire peut :

  • interdire leur circulation sur certaines sections des voies : nécessités de sécurité et de circulation routières, de fluidité et de commodité de passage,
  • autoriser la circulation sur le trottoir, à condition de respecter l’allure du pas et sans occasionner de gêne pour les piétons,
  • autoriser la circulation sur les routes limitée à 80 km/ h, sous réserve que l’état et le profil de la chaussée ainsi que les conditions de trafic le permettent. Dans ce cas, le port du casque, d’un gilet ou équipement rétro-réfléchissant et d’un dispositif d’éclairage complémentaire non éblouissant et non clignotant sont obligatoires, les feux de position sont allumés de jour comme de nuit.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
X